Les étapes à suivre pour réussir la rénovation énergétique d’une maison ancienne

Les étapes à suivre pour réussir la rénovation énergétique d’une maison ancienne

Afin de réduire les factures d’électricités, de plus en plus de ménages vivant dans une maison ancienne s’intéressent davantage dans des travaux de rénovation énergétique. En fait, cette étape peut contribuer largement à la réduction de la consommation d’énergie si on procède le projet en fonction des normes en vigueur. Les travaux à faire peuvent concerner certains éléments de la structure : toit, façade, sols ou encore les murs. Revue en détail des démarches à faire pour rénover énergétiquement une maison ancienne.

Rénover les parties principales : toiture et combles

La remise à neuve des combles et de la toiture vous permet automatiquement de rénover l’isolation thermique de votre maison ancienne. Dans le cadre de la rénovation énergétique, cette partie représente une étape primordiale permettant d’améliorer votre niveau de confort, mais aussi pour alléger la facture d’énergie. Malgré cela, vous devez également penser à vos dépenses pour concrétiser un tel projet. C’est la raison pour laquelle on vous propose de contacter un professionnel pour faire un devis rénovation de votre bâtisse. Par ailleurs, plusieurs travaux sont à envisager, si on ne parle que de l’isolation de la toiture et des combles.
En effet, lorsqu’il s’agit de remplacer la toiture, il faut en profiter pour vérifier les combles et d’y apporter les travaux nécessaires, notamment en ce qui concerne l’isolation thermique. En plus de cela, la rénovation vous permet aussi d’aménager vos combles au gré de vos envies. Autrement dit, c’est l’occasion de créer des pièces supplémentaires à votre maison ancienne. Aussi, vous devez prévoir des ouvertures dans les combles s’ils n’en possèdent pas. En bref, l’isolation de la toiture reste un facteur essentiel dans la rénovation d’une maison ancienne.

Les autres éléments à tenir compte pour rénover une maison ancienne

Outre la toiture et les combles, la rénovation d’une maison ancienne concerne aussi la réhabilitation de sa façade ainsi que l’ensemble de son aspect extérieur. Si les murs sont trop abîmés, il vaut mieux procéder à des travaux de ravalement. Pour les portes et les fenêtres, vous pouvez les remplacer par d’autres modèles avec un double ou d’un triple vitrage afin d’améliorer l’isolation thermique globale du bâtiment.
Au niveau des sols intérieurs d’un logement ancien, il est également conseillé de penser à les refaire, tout comme les murs. Ces derniers doivent, par exemple, repeintes afin de procurer un coup de jeunesse à l’espace de vie. Pour le sol, une pose de nouveau revêtement apporte du charme à l’ensemble de la décoration intérieure. Lors de cette étape, il faut être vigilant de ne pas confondre le type de sol à poser dans une salle d’eau et une pièce à vivre.

Changer les éclairages et la climatisation

Pour rénover énergétiquement une maison ancienne, il ne faut pas oublier de changer les éclairages et la climatisation. Ces postes sont capitaux en matière de consommation d’énergie. Pour l’éclairage, par exemple, vous pouvez illuminer les pièces avec des lampes LED au lieu d’utiliser des lampes halogènes ou incandescences. Du côté de la climatisation, vous pouvez opter pour des protections solaires. Celles-ci sont très pratiques pour réduire sensiblement les apports solaires.

admin

Laisser un commentaire